Tout ça pour l’amour !

14 h 15

Dès 10 ans / Durée : 1 h 20

Ovni théâtrale, intense ; drôle et dramatique, l’époustouflante Edwige Baily nous ensorcelle autant qu’elle nous séduit. Sautant sur les petites pierres de nos souvenirs, de nos émois, de nos émotions, elle nous ramène à l’endroit où tout a commencé : la découverte à l’école des auteurs, des poètes et le moment étourdissant où nous comprenions qu’il était possible de penser par nous-mêmes : la classe de français. « La littérature, c’est comme un p’tit cachet qui fait des bulles dans l’eau de la vie. » Texte ciselé, verbe savoureux et parfois fleuri interprété avec fougue et passion, ce seul-en scène s’adresse à tou·te·s. Ceux qui ont adoré découvrir la littérature à l’adolescence pour ne plus la quitter… et ceux qui ont détesté ! Évocation virevoltante et captivante de l’Antigone de Sophocle en passant par Flaubert, Rimbaud, Camus… Ce spectacle prend sa source dans l’histoire vraie d’une femme et d’un amour pur et absolu.

En savoir +

Tout ça pour l’Amour ! est né au printemps 2020, après quelques semaines passées dans le brouillard de la pandémie mondiale. Le temps des interrogations sans queue ni tête et surtout sans réponses avait sonné : quel est le sens de notre métier ? Nous avons rapidement décidé de cesser de réfléchir : c’est au théâtre que nous avons rendez-vous, et ça c’est très clair. Et si nous nous faisions tou·te·s confiance et nous remettions à rêver ?
Dans un flot d’échanges et d’envies communes s’est dessiné le rêve d’un spectacle, que nous imaginions comme une surprise à offrir aux gens quand ils pourront revenir au théâtre, et pour qu’ils y reviennent toujours : faire avec peu de moyens, un spectacle drôle, émouvant, riche, et qui raconterait notre passion pour l’Amour, la poésie, la littérature, le théâtre et la culture.
Et nous avons fini par monter ce spectacle qui rend hommage à celleux qui transmettent, et qui réhabiliterait l’Amour comme un sens inscrit dans l’ADN de l’humanité, considérant l’amour et la culture comme impossibles à juger, enfermer ou posséder. Ils agissent comme des petits cachets qui font des bulles dans l’eau de la vie et qui soulagent des tracas de l’existence.
L’histoire inspirée de faits réels et de la vie de Gabrielle Russier, nous a permis de convoquer une galaxie d’auteurs et de poètes de Sophocle à Pierre Michon, en passant par Camus, Baudelaire, Galilée, Rimbaud, Vian et tant d’autres et de nous rendre compte à quel point, et souvent sans le savoir, ils éclairaient notre vie, celle que nous essayons tous de bâtir comme un petit monument, pour celleux qui resteront.

Revue de presse
(...) L’actrice excelle, quel que soit le registre adopté : comique, dramatique, fantastique, réaliste. […] La représentation est une déferlante d’humour, d’intelligence, de verbe porté haut, de vie. Le cœur exulte. C’est épatant. »

Télérama
« Un bijou d’intelligence, de finesse, de dérision et d’humour ciselé dans un écrin d’ombre et de lumière, chanté et dansé, ode magnifique à la littérature. »
La Libre

Site de la Compagnie

Distribution

Auteur·ice·s : Julien Poncet & Edwige Baily
Mise en scène : Julien Poncet
Jeu : Edwige Baily
Scénographie et costumes : Renata Gorka
Lumière : Julien Poncet
Musique et sound design : Raphaël Chambouvet

Production

Une création Théâtre Le Public Bruxelles en coproduction avec le Théâtre Comédie Odéon Lyon, KI M’AIME ME SUIVE, Le Théâtre Petit Montparnasse.
Avec le soutien du Tax Shelter de l’Etat fédéral belge via Belga Films Fund et de la Communauté française.