ÉDITO

Sans jeunesse point d’espoir,

sans espoir point de jeunesse.

Parce qu’ils sont les éternels oubliés, ceux que l’on écoute si peu ou que l’on n’entend pas - les invisibles inaudibles - nous avons voulu faire un festival dont ils seraient le centre.

Ils ont investi les rues de nos villes pour nous dire la violence qui est la nôtre envers le monde qui sera le leur. Sommes-nous sourds à notre avenir lorsqu’il nous interpelle?

Ils ont voulu revendiquer le droit à la parole et on les a vus, agenouillés, les mains sur la tête, mis en respect par des adultes, gardiens de l’ordre. Sommes-nous conscients de notre brutalité à leur égard?

Les indicateurs sociaux et médicaux nous signalent leur détresse grandissante et l’avènement d’une jeunesse désespérée dont les pathologies, les révoltes et la conscience sont systématiquement niées et passées sous silence.

Comment recevoir cette jeunesse dans nos théâtres ? Comment les entendre dans leurs diversités et leurs attentes, et ne pas les décevoir? Comment leur rendre espoir en nous- les adultes - et en notre capacité à leur faire confiance?

Les Doms se font, pour cette édition, enfantins et émergents, avec pas moins de cinq propositions jeune public et trois premiers spectacles de compagnies nouvelles.

C’est un choix, non pas militant, mais réfléchi, que celui de donner à voir ce qui se fait par eux et pour eux. Nous savons que d’autres se sont emparés depuis longtemps de cette question et en ont fait une œuvre et le travail d’une vie. C’est également pour eux et avec eux que nous faisons ce choix. Ce choix s’est fait petit à petit. Spectacle après spectacle, une évidence s’est construite, sans rompre avec l’identité du Théâtre des Doms, en restant inclusif et donc adulte.

Dans notre salle et chez nos partenaires, en passant par notre jardin des débats, il sera question de jeunesse, d’enfants, de premiers pas, de première mise en scène, de jeunes trentenaires et de vieux ados. Tout cela se fera non pas dans une perspective didactique, mais armé de beauté et de poésie, et porté par les gestes artistiques singuliers et puissants qui naissent dans notre territoire, la Fédération Wallonie-Bruxelles.


Alain Cofino Gomez et l’équipe des Doms

FESTIVAL 2019: LA PROGRAMMATION!

 Aux Doms 

du 5 au 27 juillet (relâches les 10, 16 & 23)

 

10h00 > CRÂNE

de Patrick Declerck / Antoine Laubin // De Facto

13h10 > SUZETTE PROJECT

Daddy Cie
 

15h00 > GROU !

Cie Renards / Effet Mer

17h00 > DES CARAVELLES & DES BATAILLES
Eléna Doratiotto et Benoît Piret
 

19h40 > ON EST SAUVAGE COMME ON PEUT

Collectif Greta Koetz


22h00 > LE GRAND FEU

de Jacques Brel / Jean-Michel Van den Eeyden / Mochélan / Rémon Jr

L’Ancre

 Aux Hivernales - CDCN d'Avignon 

du 10 au 20 juillet (relâche le 15)

10h10 > 10:10

Nyash / Caroline Cornélis


 À Occitanie fait son cirque en Avignon

du 8 au 20 juillet (relâches les 11 & 16)

11h00 > LA VRILLE DU CHAT

Back Pocket

 À l'AJMI 

du 5 au 7 juillet

16h00 & 18h30 > MUNDO MAMEMO

Mamemo

 

du 9 au 14 juillet

9h45 > LA FAMILLE HANDELDRON

Théâtre Loyal du Trac

 

 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Pôle Sud de la création en Belgique Francophone — Avignon

Théâtre des Doms - 1bis rue des Escaliers Sainte-Anne F-84000 Avignon France / +33 (0)4 90 14 07 99 / info[at]lesdoms.eu :: Photos, illustrations, logos & textes © Tous droits réservés / Graphic web: Racasse-Studio