18 h 30

Dès 14 ans / Durée : 1h20

Prix du jury professionnel du Festival Émulation (Théâtre de Liège) en 2019.

Un cauchemar à l’odeur de sang et de chlore, une comédie noire qui exhume les désenchantements de la génération “Sauvez Willy”. C’est depuis les coulisses d’un parc aquatique – où les shows avec les otaries, les dauphins et les orques se succèdent – que Le Collectif La Station nous invite à observer de plus près une fine équipe de dresseur·euse·s d’animaux marins.
Anke, Lars, Nicolaï et Kania sont sur le point de vivre un drame qui les forcera brusquement à entrevoir l’envers peu reluisant du décor.
Ces personnages emplis de contradictions voient tout à coup s’effondrer leurs croyances et certitudes les plus établies. S’ouvrent alors des gouffres aussi sensibles que cruels.
Qu’advient-il quand, dans les espaces de divertissement contemporains que sont les parcs à shows aquatiques, ces travailleur·euse·s – qui se doivent de tout contrôler – se retrouvent confronté·e·s à un accident qui les ramène à ce qu’ils·elles sont : dresseur·euse·s d’une force indressable ?
Parc est une écriture collective sur les réactions humaines face au choc qui met en lumière une société de divertissement qui nous fascine autant qu’elle nous répugne.

En savoir +

Le collectif
Le Collectif La Station se veut le prisme théâtral d’intuitions et de fascinations communes pour l’âme humaine, pour ses contradictions et son insondabilité. Il y a dans leur théâtralité quelque chose de la cour de récréation. Un·e enfant retient ce qu’il·elle a vu la veille à la télévision et le reproduit avec ses camarades dans un coin de la cour. À l’abri du regard des professeur·e·s, ces enfants réuni·e·s dans leur coin, sous le préau, se projettent et s’embarquent dans leurs propres réinterprétations d’un monde. En buttant sur certains détails et en se les réappropriant, ils·elles trouvent un certain “état de jeu” qui les captive. C’est cet état, cette tentative de reproduction maladroite, excessive et naïve que La Station recherche.

Revue de presse
" (...) Fruit d’une écriture collective, Parc s’intéresse aux réactions humaines face au choc, à la mort, d’un être humain ou d’univers et au désarroi. [...] Cette comédie noire, cynique par moment, met en scène des personnages drôles, largement secoués par ce qu’il leur arrive, cruels, pas toujours cohérents mais toujours terriblement humains.”
Didier Bélcard - Demandezleprogramme.be

Distribution

Création : Collectif La Station
Avec : Cédric Coomans, Eléna Doratiotto, Sarah Hebborn, Daniel Schmitz et Kirsten van den Hoorn
Création lumière et aide à la mise en espace : Octavie Piéron
Aide à la création lumière : Mélodie Polge
Scénographie : Valentin Périlleux
Aide à la mise en scène : Marion Lory
Création sonore : Antonin Simon
Accompagnement dramaturgique : Olivier Hespel
Direction technique : Caspar Langhoff
Diffusion : Leïla Di Gregorio

Production

Production : L'Ancre - Théâtre royal
Coproduction : Théâtre de Liège, Atelier 210, Collectif La Station asbl., La Coop asbl., Shelterprod
Soutien : taxshelter.be, Le Bamp, Quai 41, Kunstencentrum nona, Fédération Wallonie-Bruxelles - service du théâtre -