12 h

Dès 6 ans / Durée : 50 minutes

“Ce qui est fragile comme la mousse des forêts et qui peut mousser comme une bonne bière”.
Dans Mousse, il y a Gaëlle, la jongleuse, et Denis, le technicien. Il·elle sont comme seul·e·s face au monde, face à nous. Ça peut faire peur. Alors, on se rassure, on se soutient, on attrape tout le courage possible et l’on se raconte comment jongler c’est vivre. Une œuvre circassienne bourrée d’humanité, où la performance spectaculaire naît des gestes anodins que dessine une amitié extraordinaire. Mousse est une ode au doute.
Une ode à nos instants de solitude, à toutes ces choses qu’on fait dans notre coin et qu’on n’ose pas partager.

En savoir +

“On a longtemps cru qu’on était fous, mais en fait, on était seuls”

Les artistes
Gaëlle Coppée
La jongleuse : aime écouter de la vieille chanson française que tout le monde trouve ringarde, rouler à vélo quand le sol est plat et pas trop longtemps, manger du fromage, manger des pâtes, manger des pâtes au fromage, se dire que si elle ouvrait un restaurant de pâtes au fromage et uniquement ça, elle pourrait faire fortune dans ce concept, tomber amoureuse, aller au supermarché et imaginer la vie des gens qui font la queue en analysant leur caddie, se dire que cette personne qui achète uniquement du yaourt et des croquettes pour son chat a l’air d’avoir une vie triste, l’odeur des stations essence, être seule et nager jusqu’à avoir la tête qui tourne.

La jongleuse : n’aime pas vider le lave-vaisselle (mais ça, c’était surtout quand elle était petite, maintenant ça va), ouvrir le frigo et voir qu’il n’y a pas à manger, avoir trop chaud ou qu’il y ait trop de soleil, trouver des habits pour s’habiller et aller à un mariage, se dire qu’il faut être en même temps chic et en même temps cool et ne jamais y arriver, se coiffer et aller chez le·la coiffeur·euse.

Denis Michiels
Le technicien : aime boire un café en prenant le soleil.
Le technicien : n’aime pas devoir proposer une liste de ce qu’il aime et qu’il n’aime pas.

Revue de Presse

Revue de presse
“Avec Mousse, la Compagnie Scratch nous propose un « solo à deux », dans lequel le jonglage fait la part belle à l’humour, au burlesque, à l’absurde et à la poésie. [...] Au-delà d’un simple numéro de jonglage, on assiste donc avant tout à un spectacle théâtral, porteur d’un message réconfortant [...] Un spectacle tous publics, à voir en famille.” Jean-Pierre Martinez - Libre Théâtre

Distribution

Avec : Gaëlle Coppée et Denis Michiels
Coaching et regard extérieur : Bram Dobbelaere
Conseils en jeu clownesque : Christine Rossignol-Dallaire
Conseils en écriture dramaturgique : Gaël Santisteva
Conseils en jonglerie et amitié : Éric Longequel

Soutiens

Coproduction : Latitude 50 - Pôle des arts du cirque et de la rue -, Centre culturel du Brabant Wallon
Résidence de création : Espace Catastrophe – Centre international de création des arts du cirque -, Centre culturel du Brabant Wallon, Latitude 50 - Pôle des arts du cirque et de la rue -, Circus Centrum, Festival international des arts de la rue de Chassepierre, Centre culturel du Wolubilis, Centre culturel d’Ath - CAR, La Maison des jonglages (FR), Centre culturel NOH - Maison de la création, Petit théâtre de la grande vie, PERPLX, Lauréat CircusNext+ (Co-funded by the Erasmus+ Programme of the European Union), Subtopia (SE)
Soutien : Wallonie-Bruxelles Théâtre-Danse, Fédération Wallonie-Bruxelles
Le projet a bénéficié du dispositif « écriture en campagne » (Latitude 50 - Pôle des arts du cirque et de la rue, La Chaufferie - Acte1, la SACD et la SSA)
Diffusion : La Chouette Diffusion