15h00

Dès 14 ans
Durée : 1h10
Tarifs : 15€ / 10€

Prix coup de cœur du jury jeune au Festival Émulation 2021

Dans un univers plastique et audiovisuel, La Gang réécrit le mythe de Méduse en questionnant l’héritage patriarcal de notre société.

La version la plus connue du mythe antique de Méduse nous raconte comment le héros Persée parvient à tuer la “Gorgone”, ce monstre féminin à la chevelure de serpents qui a le pouvoir de pétrifier quiconque la regarde. Mais Méduse, c’est aussi l’histoire d’une femme qui a été transformée en monstre après avoir été violée.

Méduse.s s’approprie ce récit fondateur du patrimoine culturel afin de l’inscrire dans un matrimoine à reconstruire. Sur scène, une puissante atmosphère sonore et visuelle se crée en direct à l’aide de smartphones, de micros, de corps et d’eau. Les passerelles avec notre époque sont convoquées à travers des témoignages de femmes victimes de violences sexuelles qui viennent résonner comme autant de « Méduse » possibles. Le réel côtoie la fiction dans cette flamboyante histoire, ce parcours émaillé de rencontres salvatrices, émancipatrices et réparatrices.

En savoir +

Note d’intention

En convoquant les différents personnages du mythe, nous interrogeons comment la domination masculine sur le corps des femmes s’est inscrite comme une norme de société, de la Grèce antique jusqu’à aujourd’hui. Nous soulevons ainsi les thématiques de l’héritage culturel patriarcal, des injonctions liées à la féminité et à la virilité, de l’éducation genrée, de la culture du viol, ...
Nous construisons une mise en scène visuelle, plastique et performative au plateau pour réinventer les représentations classiques du mythe, telle que la métamorphose de Méduse en Gorgone. Nous choisissons de casser les représentations stéréotypées du corps féminin, en détournant le signifiant de certaines parties de nos corps de comédiennes ou certains accessoires, que nous filmons au smartphone en gros plan, en direct sur le plateau. Nous projetons ces images créées sur divers supports du décor, ou sur nos corps.
La création sonore fait également partie intégrante de la construction du nouveau récit, grâce à la présence de notre créateur sonore sur le plateau, Loïc Le Foll. Il compose également des musiques originales en live. Tout comme l’écriture visuelle, ces écritures sonores ouvrent les horizons du mythe, pour le faire raisonner au-delà des mots.

« Une pièce qui dissèque et reconstruit le mythe de Méduse avec une inventivité folle. Et très visuelle.»
Catherine Makereel – Le Soir Mad

« Une forme saisissante, une dissection puissante et salutaire de la culture du viol »
Marie Baudet – La Libre Belgique

Site de la Compagnie

Distribution

Conception, écriture et jeu : Sophie Delacollette, Alice Martinache, Héloïse Meire
Création sonore et musique au plateau : Loïc Le Foll
Regard extérieur à la mise en scène et regard dramaturgique : Isabelle Jonniaux
Regard dramaturgique et assistanat : Agathe Meziani
Travail corps et mouvements : Thierry Duirat
Coach vocal : Célia Tranchand
Création vidéo : Bénédicte Alloing
Scénographie et costumes : Irma Morin et Amarande Angely
Création lumière : Laurence Halloy
Régie générale, lumière et vidéos : Léo De Neve
Coordination : Valérie Kohl
Crédits Photos : Alice Piemme

Production

Un spectacle du collectif La Gang
Coordination et diffusion : Compagnie What's Up
Coproductions : le Théâtre de Liège, le théâtre Les Tanneurs, DC&J Création, la compagnie What's Up, la compagnie Point Zéro, la compagnie La Variation des Constances
Soutiens : LookIN’ Out, Théâtre des Doms, Théâtre du Papyrus, EQUAL Brussels, COCOF et Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge et d’Inver Tax Shelter