14 h 30

Dès 8 ans / Durée : 55 minutes

Lost in Ballets russes a donné naissance à IDA don't cry me love. Deux spectacles à la fois complémentaires et indépendants l'un de l'autre.

La danseuse-performeuse nous parle de son cheminement intime vers les pas chorégraphiés. Enquête documentée dans son univers personnel, elle défait devant nous les liens familiaux qu’elle entretient avec les Ballets russes. Comment passe-t-on de soi à l’universel, comment fabrique-t-on une œuvre à partir de sa propre histoire, si ce n’est, en partant de l’Histoire, de rituels autobiographiques et de la matière du réel. Lara Barsacq tente d’imaginer des danses, des métaphores et de basculer dans l’incarnation de son propre réel.

En savoir +

Interview de Lara Barsacq
À propos de la figure d’Ida Rubinstein
“Quand jʼétais encore enfant, il y avait sur un mur à la maison un poster de Léon Bakst, lʼoncle de ma grand-mère. Je passais des heures entières devant cette image, qui représentait une femme libre et sensuelle : elle mʼa toujours donné envie de danser. Je me suis souvent déguisée pour lʼimiter, jʼai dansé ce tableau mille fois ! Je pense quʼil a influencé ma manière de danser et de penser le mouvement, et ce, encore aujourdʼhui.”

À propos du processus de création du spectacle
“Je trouve passionnant de se plonger dans une époque précise de lʼhistoire de la danse et aussi dans son contexte historique tout en cherchant une friction et une réappropriation dans le moment présent. Jʼaime le frottement des époques et lʼimprobabilité quand il sʼagit de les faire coexister, pour leur conférer une toute nouvelle interprétation.”
François Maurisse & Wilson Le Personnic - Maculture.fr

Revue de presse
“En jouant avec les codes de la performance, parlant à la première personne et dévoilant peu à peu une richesse scénographique, la danseuse inscrit son propre corps dans le flux d’une histoire tissée de petits et grands évènements. (...) Les tableaux savamment construits qui composent Lost in Ballets russes construisent une pièce comme le ferait la mémoire : en agençant, organiquement et en mouvement, couleurs, textures, mots, présences fantomatiques et réelles.”
Marie Pons – Mouvement

Distribution

Chorégraphie, interprétation et dramaturgie : Lara Barsacq
Conseils artistiques : Gaël Santisteva
Aide à la dramaturgie : Clara Le Picard
Costumes : Sofie Durnez
Lumières : Kurt Lefevre
Musiques : Bauhaus, Maurice Ravel et Claude Debussy
Participation : Lydia Stock Brody et Nomi Stock Meskin
Communication et diffusion : Quentin Legrand - Rue Branly

Production

Production : asbl. Gilbert & Stock
Coproduction : Charleroi danse
Soutien : Fédération Wallonie-Bruxelles - service de la danse -, La Bellone, Charleroi danse, La Balsamine, La Ménagerie de Verre
Lara Barsacq est chorégraphe résidente à Charleroi danse, qui s’engage à produire, présenter et accompagner ses œuvres de 2020 à fin 2022.