La lauréate 2019 
 ANNE THUOT 

 

 

Artiste performeuse, Anne Thuot vit et travaille à Bruxelles. Metteure en scène et comédienne de formation, diplômée de l’INSAS où elle enseigne depuis 2012, elle mène aujourd’hui des projets de performance qui interrogent l’identité européenne, les modes de narrations dominants et notre relation à l’Autre. Elle questionne le rôle de l’artiste dans un vivre-ensemble trop souvent marqué par la peur, l’intolérance ou l’absence d’empathie. Comment devenir témoin? Comment s’ouvrir à celui qui est pour nous «différent»? Comment proposer des expériences qui transgressent cette peur et permettent d’aller à la rencontre de celui qu’on ne comprend pas ou dont on ignore tout? Par le corps, la vidéo ou le texte, elle met alors en lien les histoires intimes qui habitent l’espace public à travers des projets souvent créés in situ et qui explorent de différentes manières la place que nos corps et ses histoires peuvent prendre dans la ville.

Capitale de l’Europe, Bruxelles joue un double rôle dans ce travail, en tant que territoire et symbole d’un héritage européen contradictoire. «Ville-monde» aux inégalités sociales insoutenables mais aux croisements culturels exceptionnels, l’espace public renvoie aussi à un héritage colonial belge encore largement à déconstruire. À Bruxelles mais aussi dans d’autres villes européennes, l’investigation urbaine et l’exploration de différents dispositifs de rencontre artistique sont alors pour Anne Thuot une manière de mettre en lumière et de jouer avec ces formes de conditionnement urbain: quelle est cette frontière qui sépare le «bon corps» du «mauvais», le visible de l’invisible, le discours sur le vivre-ensemble de sa réalité quotidienne, bien plus complexe et hétérogène? Comment faire ressurgir et dialoguer les mémoires intimes et collectives?

Anne Thuot expérimente différents procédés pour interroger l’espace public, qu’elle considère avant tout comme un territoire de jeu et de rencontres. La déambulation, l’infiltration, l’occupation, le travestissement, l’entretien lui permettent de proposer d’autres formes de narration et d’expériences dans la ville, qu’elle reprend ensuite à travers des interventions publiques, des performances ou installations pluridisciplinaires ou dans le cadre de projets socio-artistiques. Son travail mélange fiction, recherche et actions performatives. Sans jamais être à proprement narrative et linéaire, la fiction sert à poser un cadre à travers lequel regarder ces réalités. Elle est un canevas à développer, à broder, à mettre en doute.

Entre outil performatif et auto-fiction, Anne Thuot explore aussi le travestissement comme une transformation intérieure et extérieure qui permet de comprendre une réalité physique ou sociale hétérogène. C’est cette envie qui fait naitre les performances Wild, Looking for the Putes Mecs en collaboration avec Diane Fourdrignier (Prix du Spectacle Vivant 2017 de la SACD) et le projet multiforme Lydia Richardson (2015-2019). Plus récemment, Anne Thuot travaille en collaboration avec Sara Sampelayo et Flore Herman autour des récits et mémoires intimes de l’héritage colonial européen qui hantent les corps et les objets. Elle travaille aussi avec Anne-Cécile Massoni qui vient de créer le spectacle pour enfants Il est où le A du Zébu? au sein de la structure FastAsbl qu’elle gère ensemble.

 

 

Anne Thuot sera présente sur le festival du 14 au 21.

Plus d’infos sur les installations, performances
et spectacles d’Anne Thuot sur www.annethuot.com

Le Prix Jo Dekmine

Jo Dekmine a dirigé le Théâtre 140 à Bruxelles pendant plus de 50 ans. Il était un programmateur audacieux, un découvreur de talents.
Le Conseil d’administration du Théâtre des Doms a voulu célébrer sa personnalité hors du commun en créant un prix qui distingue un·e artiste de la Fédération Wallonie-Bruxelles et qui donne de la visibilité à ses propositions artistiques émergentes et innovantes.

Le Prix Jo Dekmine consiste en une semaine de découverte du Festival d’Avignon. Le ou la lauréat·e se voit offrir une semaine tous frais payés au plus grand festival francophone de théâtre du monde. L’occasion lui est ainsi donnée de découvrir des univers artistiques et des personnalités de la diffusion des arts de la scène, de mettre un pied dans la curiosité et la mobilité.

L’invention artistique face
aux pluriels et à l’altérité.


Anne Thuot animera un atelier de pratique artistique
les 17, 18 et 19 juillet.


Trois jours pour approcher et éprouver par l’écriture (scénique, performative et/ou dramatique) cette question de l’invention artistique face aux pluriels et à l’altérité.
Comment en arts de la scène construit-on des œuvres qui échappent aux stéréotypes ou qui les interrogent assez pour les garder à une distance critique du sujet? Comment échapper aux lieux communs et aux assignations culturelles et identitaires pour échafauder un geste artistique qui reflète nos réalités plurielles sans tronquer le réel?

PARTICIPANTS:
Ateliers ouverts à tous (à partir de 15 ans).

INSCRIPTION:
12 places. Ateliers en entrée libre sur inscription.
communication@lesdoms.eu / +33 (0)4 90 14 07 99

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Pôle Sud de la création en Belgique Francophone — Avignon

Théâtre des Doms - 1bis rue des Escaliers Sainte-Anne F-84000 Avignon France / +33 (0)4 90 14 07 99 / info[at]lesdoms.eu :: Photos, illustrations, logos & textes © Tous droits réservés / Graphic web: Racasse-Studio