RENCONTRE & DÉBATS

Le Jardin du Théâtre des Doms est hors de l'agitation, de la pression, de la consommation, mais certes pas hors du réel que l'on ressent peut-être mieux là qu'ailleurs, dans des temps et jardin suspendus.

Ce jardin, nous le cultivons d'échanges, de rencontres, de prises de parole et d'écoute, de découvertes de ce qui se réfléchit, de ce qui émerge, de ce qui questionne.

Le Théâtre des Doms y initie et mène quatre rencontres, « Aux quatre coins du jardin », en résonnance directe avec ses missions ou sa programmation au festival. On y abordera, en compagnie d’acteurs et de chercheurs, quatre thématiques :

1 — COMMENT LA MARIONNETTE RACONTE L'INDICIBLE

2 — ARTISTES CONTREBANDIERS ?

3 — POLOTIQUES(S) DE LA FICTION

4 — LE PLATEAU : MON MILITANTISME À L'HEURE DU HASHTAG

Nous ouvrons également, avec plaisir et intérêt, notre jardin à des invités qui y proposent leurs propres débats, échanges et réflexions dont vous trouverez plus loin le contenu.

Chacune de ces rencontres sera assortie d'un apéro pour le plaisir de prolonger, de parler, de se connaître mieux. 

Et, le 20 juillet, à l'issue de chaque représentation aux Doms, tout qui le désire pourra, toujours au jardin, rencontrer les équipes artistiques, questionner, partager, pour prolonger la salle de théâtre... 

Le Jardin est coordonné par Hervé d’Otreppe sous la direction d’Alain Cofino Gomez, les rencontres « Aux quatre coins du jardin » sont modérées par Sylvia Botella et Hervé d’Otreppe.

 

AUX QUATRE COINS

DU JARDIN

 

1 — COMMENT LA MARIONNETTE

RACONTE L'INDICIBLE

 vendredi 13 - 07 à 18h 

 

À chacune de ses éditions ou presque, le Festival off aux Doms arrête sa programmation sur -au moins- un spectacle de marionnettes. Mais les formes marionnettiques en sont chaque fois différentes...

Nous interrogerons, dans cette rencontre, la forme des objets manipulés. De la marionnette à gaine de Guignol à la marionnette 3D, en passant par la sculpture animée, chacune affirme une forme qui résulte d’un choix qui n’est pas sans conséquence sur scène.

À quels choix dramaturgiques répondent sa forme et son type de manipulation ? Quels sont ses esthétiques ?

On se trouve là, à la croisée du théâtre et des arts plastiques, et pourtant, loin d’induire du statisme, l’objet marionnette peut crever la scène, interpeller, secouer, se permettre presque tout.

 Intervenants 

¬ Julie Postel (doctorante et dramaturge,
spécialisée en arts de la marionnette)

¬ Marta Pereira (marionnettiste)

¬ Sylvie Baillon (directrice du Tas de Sable-Ches Panses Vertes, Pôle de la marionnette en Région Hauts de France - Amiens)

¬ la Cie Point Zéro

¬ la Cie Alula

 Modération 

¬ Hervé d'Otreppe (expert en diffusion et conseiller artistique au Théâtre des Doms)

En collaboration avec Le Tas de Sable-Ches Panses Vertes, Pôle de la marionnette et le Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

2 — ARTISTES CONTREBANDIERS ?

 Dimanche 15 - 07 à 18h 

 

Circuler à l’étranger, trouver des partenaires internationaux, porter son spectacle hors frontières (que celles-ci soient territoriales, linguistiques, juridiques, ou plus symboliques, artistiques, disciplinaires) : tant d’artistes et de compagnies des arts de la scène le souhaitent, le cherchent, en rêvent. Plus rares sont ceux qui franchissent des « frontières » pour une aventure artistique, pour une création pensée, construite, et partagée.

Trois territoires, frontaliers, se lient pour ouvrir un espace de parole, un partage d’expériences à des artistes, des compagnies qui ont vécu de telles aventures artistiques.

Ils seront neuf, trois par région, à raconter, témoigner, partager les heurs et bonheurs de ces chemins de « contrebande » artistique. Au-delà du panorama de leurs aventures, ils parcourront la philosophie et la naissance du projet, comment il peut se heurter à la réalité, comment il la dépasse et se réalise...

 

 Témoins choisis par : 

Actes-Pro
pour le territoire des Hauts de France :

¬ Nicolas Kerszenbaum (Cie franchement tu)

¬ Pierre Fourny (ALIS)

¬ Amélie Poirier
(Les Nouveaux Ballets du Nord-Pas de Calais)

l’Agence culturelle Grand Est
pour la région Grand Est :
¬ Marine Mane (In Vitro / Reims)

¬ Eric Domenicone et Yseult Welschinger
(La SoupeCie / Strasbourg)

¬ Maude Galet-Lalande (Les Heures Paniques / Metz)

Le Théâtre des Doms
pour la Fédération Wallonie-Bruxelles :

¬ Antoine Laubin (De Facto)

¬ Nathanaël Harcq, (Esact - Conservatoire de Liège)

¬ à préciser 

Soucieux de doter la rencontre d’un prolongement extérieur, d’une pensée hors du quotidien, nous avons invité Christian Ruby (docteur et enseignant en philosophie, Membre fondateur de l’association les Architoyens, membre de l'association pour le Développement de l'Histoire culturelle), à tirer de ce qu’il aura entendu ce que bon et interpellant lui semblera...

 

Une co-organisation du Théâtre des Doms, de l’Agence culturelle Grand Est en lien avec la Région Grand Est, et de Actes-Pro en collaboration avec la Région Hauts de France.

 

Voir également, complémentaire, la rencontre sur le transfrontalier organisée par l’Agence Culturelle Grand Est, « Réseaux/filières : quelles concertations au service des projets artistiques transfrontaliers ? », le 10 juillet de 15h à 17h à la Caserne des Pompiers - www.culturegrandest.fr

Et 3 autres rencontres proposées par Actes-Pro en collaboration avec la Région Hauts de France - www.actespro.fr

 

3 — POLITIQUE(S) DE LA FICTION

 Lundi 16 - 07 à 11h 

 

À travers les créations Arctique de Anne-Cécile Vandalem (dans le Festival In 2018) et L’Herbe de l’Oubli de Jean-Michel d’Hoop (au Théâtre des Doms), nous nous interrogerons sur les possibilités et les dynamiques nées du croisement du réel et de la fiction et sur la notion de « politique(s) de la fiction » en particulier. Au regard de « la tyrannie de la réalité », expression empruntée à Mona Chollet, le recours à la fiction est-elle la seule manière de reprendre le pouvoir symboliquement, aujourd’hui ? En quoi, la fiction est-elle porteuse d’un discours politique ? Et d’un renouveau du théâtre politique ?

 

 Intervenants 

¬ Mona Chollet (essayiste et journaliste,
chef d’édition/Monde diplomatique)

¬ Anne-Cécile Vandalem
(metteuse en scène, dramaturge, comédienne)

¬ Jean-Michel d’Hoop
(metteur en scène, dramaturge, comédien)

 Modération  

¬ Sylvia Botella (critique indépendante / RTBF et assistante en Master Arts du spectacle vivant / ULB)

4 — LE PLATEAU :

MON MILITANTISME À L'HEURE DU HASHTAG

 Jeudi 19 - 07 à 11h 

 

Dans un contexte d’injonction à parler, d’attention envers l’autre, de responsabilité sociale et d’égalité entre les sexes, dans la vie et au travail, le secteur artistique et culturel se mobilise et participe aux débats publics. Au regard des pratiques, expériences et actions des artistes, cette rencontre sera l’occasion d’ouvrir de nouveaux espaces de réflexion contribuant à déplacer les normes sociales et culturelles de l’assignation sexuelle et de la division sexuée du travail. Et créer de nouvelles conditions de réciprocité et d’égalité dans la représentation des corps, des identités et des genres.

 

 Intervenantes  

¬ Agnès Tricoire (avocate au Barreau de Paris, spécialiste de la propriété intellectuelle et déléguée de l’Observatoire de la création / LDH)

¬ Marie-Aurore d’Awans (comédienne et
cofondatrice de l’association Deux euros cinquante)

¬ Muriel Clairembourg
(metteuse en scène, comédienne)

¬ Louise Emö
(metteuse en scène, dramaturge, performeuse)

¬ Guillemette Laurent
(metteuse en scène, comédienne)

¬ Justine Lequette
(metteuse en scène, comédienne)

 Modération  

¬ Sylvia Botella (critique indépendante / RTBF et assistante en Master Arts du spectacle vivant / ULB)

 

LES INVITÉS DU JARDIN

 

 Mardi 10 - 07 à 18h 

Réalisation en public d’un feuilleton radiophonique de fiction

 

Dans le jardin des Doms, savourons un peu de l’ambiance du festival sur une scène d’été où acteurs et  musiciens donnent voix à l’inspiration de trois auteurs belges. 

 

La RTBF, désireuse de renouer avec un genre un peu oublié, le feuilleton radiophonique de fiction, pour stimuler des écritures nouvelles en lien direct avec les comédiens, propose un laboratoire d’écriture et de création radiophonique. Il réunira à Avignon, pendant 4 jours, du 7 au 10 juillet, en complicité avec la SACD, 3 auteurs, 4 comédiens, 2 musiciens et 1 metteuse en ondes. 

 

Le trio d’auteurs, Laurence Vielle, Rémi Pons et Christine Van Acker, d’une sensibilité et d’une générosité absolues, choisi de commun accord par la SACD et la RTBF, réunit des auteurs qui ne se connaissent pas, ne partagent pas nécessairement le même univers, sont de générations différentes mais qui ont en commun d’avoir déjà écrit des pièces radiophoniques, gage de qualité pour cette première expérience collective.

 

Les textes, écrits en amont par les auteurs selon la méthode de leur choix, seront interprétés par des comédiens qui les découvriront sur place tandis que deux musiciens créeront, en coulisses, une ambiance musicale sur mesure. 

 

Au terme de ces 4 jours, le public pourra assister à l’enregistrement, dans le Jardin des Doms, de cette fiction radiophonique en 3 épisodes de 10’ chacun, créée pour l’occasion. Une expérience pleine de surprises, à voir et à entendre, lors d’une « plage d’écoute » spéciale, dans le Jardin des Doms, le 10 juillet, entre 18 et 19h. 

 

La série, ensuite post-produite, fera l’objet d’une diffusion sur les plateformes audio et radio de la RTBF notamment dans Par Ouï-dire, le rendez-vous hebdomadaire de la fiction et du documentaire radio sur La Première. En parallèle, une émission spéciale Avignon de Jour de relâche, le rendez-vous dédié aux arts de la scène, chaque premier lundi du mois sur La Trois, reprendra les meilleurs moments de la réalisation du feuilleton pour une diffusion, le 27 septembre, à l’occasion de la fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Une soirée proposée en partenariat par la RTBF
avec la SACD, le Théâtre des Doms et WBI.

 

 Jeudi 12 - 07 à 18h 

Libérez la parole : 
rencontre avec Lydie Salvayre 
et l’équipe artistique de Pas Pleurer

 

Ainsi va le spectacle Pas Pleurer d’après le roman éponyme de Lydie Salvayre – Prix Goncourt 2014 - mis en scène par Denis Laujol : la guerre d’Espagne, les voix enlacées de Bernanos et de la mère de Lydie Salvayre Montserrat Monclus Arjona. Marie-Aurore d’Awans, le corps tendu joue tout en plein, sa voix martèle sur la musique live de Malena Sardi. Elle ouvre à la révolution des esprits et des cœurs, aux temps des rêves et des espaces nouveaux. Ici, nous poserons ensemble la question de la genèse de l’œuvre en explorant de manière sensible, intime et politique, le roman Pas Pleurer et les divers matériaux qui l’ont inspirée. 

 

 Intervenants 

¬ Lydie Salvayre (écrivaine et Prix Goncourt 2014)

¬ Marie-Aurore d’Awans (comédienne et cofondatrice de l’association de Deux euros cinquante)

¬ Denis Laujol
(metteur en scène, dramaturge, comédien)

 Modération  

¬ Sylvia Botella (critique indépendante / RTBF et assistante en Master Arts du spectacle vivant / ULB)

 Vendredi 13 - 07 à 11h 

Rencontre autour des métiers

techniques du spectacle, une fois !

 

L’ATPS (Association de Techniciens Professionnels du Spectacle vivant) propose une rencontre autour des professions techniques du spectacle vivant. Des représentants belges et français du secteur croiseront les réalités et les pratiques de leurs métiers, dans les domaines de l'intermittence, de la formation, de la reconnaissance des nouvelles écritures de plateau, et de la mutualisation des biens et des services. Un temps de parole sera consacré pour chaque sujet à l'échange avec les participants.

 

 Samedi 14 - 07 à 11h 

Les Doms accueillent ARTS² 

Conservatoire de Mons

L’enseignement de l’écriture dans une formation d’acteur, lecture de textes

 

Depuis 2015, le domaine Théâtre d’ARTS², dirigé par Sylvie Landuyt, emmène à Avignon un groupe d’étudiants fraîchement diplômés à la découverte du festival des artistes et diffuseurs. Se plonger dans la dynamique avignonnaise et représenter leur école. ARTS² a la particularité d’intégrer dans le cursus de formation des acteurs un passage obligé en écriture : ils présentent dans le jardin des Doms des extraits de leurs écrits. Axel Cornil, ancien étudiant d’Arts au Carré est l’invité d’honneur. Un moment de réflexion autour de l’enseignement de l’écriture avec quelques invités, spécialistes de la question.

 Samedi 14 - 07 à 18h 

Les rendez-vous d’Émile&Cie (1/2) (voir aussi 21 juillet)

 

Émile Lansman accueille, de 18 à 19h30, quelques personnalités du monde du théâtre et des écritures dramatiques présentes à Avignon. Au cours d'un entretien convivial, il explore avec eux quelques éléments de leur parcours, leur actualité et leurs projets. La rencontre se prolonge par une discussion informelle autour d'un apéro.

 

 Invités 

¬ Céline Delbecq (dramaturge belge)

¬ Marine Bachelot Nguyen
(dramaturge française d'origine viêtnamienne)

¬ Edouard Elvis Bvouma
(dramaturge camerounais, prix Théâtre RFI 2017)

¬ Patrice Douchet
(directeur du théâtre de la Tête Noire - Saran)

¬ Pascal Paradou (chargé des opérations
culturelles et de la Francophonie à RFI)

 

 Dimanche 15 - 07 à 11h 

Les éditions de l’Attribut

L'éducation artistique dans le monde 

 

Rencontre avec de nombreux contributeurs du livre L'éducation artistique dans le monde. Récits et enjeux (coordination Éric Fourreau, parution juin 2018, éditions de l'Attribut), parmi lesquels :

¬ Maria Lúcia de S. B. Pupo, auteure de l'article sur l'éducation artistique en Amérique du Sud

¬ María Inés Silva, auteure de l'article sur Balmaceda Arte Joven au Chili

¬ Claudine Dussollier, auteure de l'article sur l'éducation artistique en Afrique

¬ Marie-Christine Bordeaux, auteure de l'article sur les enjeux de l'éducation artistique en France

¬ Nathalie Montoya, auteure de l'article Learning Through Arts, musée Guggenheim, New York : Une résidence d’éducation artistique américaine et de l'article In Situ, la culture et l'art au collège en Seine Saint-Denis

¬ Emmanuel Ethis, auteur de la postface du livre ¬ Emmanuel Wallon, auteur de l'article L'éducation artistique à l'heure de la mondialisation

¬ un représentant du réseau REVES

 

La rencontre sera animée par Éric Fourreau, directeur des éditions de l'Attribut, coordinateur du livre et auteur des articles sur le Passeport culturel à Toulouse et sur le réseau REVES dans le Vaucluse.

 

 

 Lundi 16 - 07 à 22h 

PechaKucha des Auteurs et Autrices :

Pitching de projets 

 

PechaKucha ? 20 images x 20 secondes pour convaincre, parler d’une création, esquisser une mise en scène, dévoiler un synopsis, faire une performance éclair... 

11 auteurs, autrices et compagnies (se) racontent en 6 minutes 40 secondes : ils ont le sens du rythme, ils aiment raconter des histoires, ils sont des bêtes de scène et ils vont vous le prouver dans cette séance de pitching visuelle, dynamique et ludique !

 

La SACD en Belgique est fière d’inviter les professionnels à découvrir des artistes et la diversité de leurs univers. 

Au programme, sept projets issus 

de Wallonie-Bruxelles : 

 

¬ Sex Play – Un essai sur le mouvement
d’une sexualité
de Camille Husson

Une écriture de l’intime qui touche également au social et au politique pour questionner les endroits où naissent le désir sexuel.

 

¬ Rater mieux/rater encore d’Hervé Piron

Un spectacle visuellement élaboré au style décalé et surprenant pour s’attaquer au tabou de notre époque : l’échec.

¬ Small Choice In Rotten Apples

de Simon Thomas

Adaptée d’un jeu vidéo cette pièce aborde les notions de choix et de non-choix, dépèce notre rapport au travail et à l’utilité.

¬ Digressions et autres détours avant de jouer d’Eve Bonfanti et Yves Hunstad

L’épopée aventureuse de la création d’un spectacle, sous forme d’exposé théâtral entre l’autofiction et l’imaginaire.

¬ Là où le soleil se couche de Frédéric Dussenne

Articulé sur trois époques et trois lieux, cette ambitieuse fable épique met au centre le mythe des grandes fins : fin de l’Histoire, fin de la Civilisation et fin de la fiction dramatique.

 

¬ La Fille du sacrifice de Rehab Mehal 

À travers la figure de femme européenne d’origine maghrébine, ce seul en scène offre au regard des spectateurs l’expérience de leurs perceptions personnelles sur la question de l’identité.

 

¬ Arcane Majeur d’Oriane Varak

Un projet chorégraphique inspiré des Tarots de Marseille pour interroger nos prises de décisions et notre subjectivité, à travers un tirage de cartes aléatoire.

 

et trois projets issus de la Région PACA :

 

¬ Jusqu’à nouvel ordre

d’Elizabeth Guyon - 1er Siècle (Arles)

Proposition polyphonique qui prend la forme d’une narration à plusieurs voix.

 

¬ Une réécriture de nos mondes

Cie Lr (Marseille) / Stéphanie Lemonnier.

écriture de plateau / Une fête de famille regardée sous différents prismes entre confessions intimes, physique quantique et blagues Carambars / Spectacle mouvant / Dramaturgie: Lancelot Hamelin.

 

¬ L’Amérique

de Serge Kribus - Cie Bon-qu’à-ça (Gap) / Paul Pascot

Une langue électrique et rapide comme le rock nous plonge dans l’époque subversive et revigorante des années ’70.

 

 

Ils et elles recherchent des partenaires pour développer ces projets : pourquoi pas vous ?!

Pour en savoir plus sur les artistes et leurs projets, 

rendez-vous sur www.sacd.be

Réservations : info@lesdoms.eu

+33 (0)4 90 14 07 99 

Une séance professionnelle proposée par les Doms et la SACD en Belgique. La SACD accompagne les auteurs et autrices, pour les aider à assurer leur promotion et à rencontrer d’autres professionnels.

Powered by PechaKucha™

 

 

 Mardi 17 - 07 à 11h 

Focus sur Réel Enjeu

programme croisé de résidences

de recherche sur les écritures du réel

 

Présentation du dispositif - Rencontre avec les lauréats 2016 - Annonce des lauréats 2018

Cinq théâtres, français et belges : La Cité (Marseille), le Théâtre Jean Vilar (Vitry), le Théâtre de l’Ancre (Charleroi), le Forum Jacques Prévert (Carros), et le Théâtre des Doms ont initié un programme de soutien à la création autour des écritures du réel, dans un désir de mutualisation et dans une volonté de dynamique européenne.

Nous vous invitons à rencontrer des porteurs de projets autour desquels ces cinq théâtres se mobilisent.

 

 

 Animé par 

¬ Marie-José Sirach, avec la Cie du Rouhault, la Cie Eranova (lauréats 2016) et les Cies lauréates 2018

 

 En présence 

¬ du Théâtre La Cité

¬ du Théâtre Jean Vilar (Vitry)

¬ du Théâtre de l’Ancre

¬ du Forum Jacques Prévert

¬ du Théâtre des Doms

 Jeudi 19 - 07 à 18h30 

Rencontre avec La Coordination

Anti-nucléaire du Sud-Est 

(CAN du S-E)

 

La Provence et la région Rhône/Durance sont les territoires les plus nucléarisés d'Europe. La Coordination Anti-nucléaire du Sud-Est (CAN du S-E) agit, depuis une dizaine d'années, pour l'arrêt immédiat du nucléaire. 

Elle propose une rencontre/débat avec des « citoyens-experts » et des militants, à l'issue de la représentation du 19 juillet du spectacle L'Herbe de l'Oubli. 

 vendredi 20 - 07 

Rencontres entre le public 

et les équipes artistiques.

À l’issue de chaque représentation des spectacles programmés dans notre théâtre.

 

Tout ceux qui le désirent pourront, toujours au jardin, rencontrer les équipes artistiques des Doms, questionner, partager, pour prolonger la salle du théâtre...

 

 Samedi 21 - 07 à 18h 

Les rendez-vous d’Émile&Cie (2/2)

voir aussi 14 juillet

 

Émile Lansman accueille, de 18 à 19h30, quelques personnalités du monde du théâtre et des écritures dramatiques présentes à Avignon. Au cours d'un entretien convivial, il explore avec eux quelques éléments de leur parcours, leur actualité et leurs projets. La rencontre se prolonge par une discussion informelle autour d'un apéro.

 

 Invités 

¬ Marianne Petit (responsable de la résidence Marguerite Yourcenar - Mont-Noir)

¬ Serge Demoulin (auteur et comédien belge)

¬ Hervé d'Otreppe (conseiller artistique pour
le Théâtre des Doms et expert en diffusion des arts de la scène)

¬ Ricardo Montserra Galindo (nouvelliste et dramaturge français)

 

 

 Dimanche 22 - 07 à 11h 

Le Tax Shelter au profit

des productions belges et internationales.
Comment, par qui et pour qui ?

Une présentation de La Coop asbl

 

Mécanisme fiscal incitant les entreprises belges d'investir dans une production audiovisuelle, le Tax Shelter est depuis février 2017 également applicable aux arts de la scène. Cet incitant s'impose désormais comme une nouvelle voie de financement pour les artistes et créateurs des arts scéniques : théâtre (adulte et jeune public), danse, musique, cirque, performance, etc.

Afin de répondre aux enjeux posés par cette nouvelle loi (et son application), 60 compagnies et théâtres ont décidé de s'unir et de constituer une structure à finalité non lucrative au service de l'ensemble du secteur des arts de la scène : LA COOP ASBL. 

Depuis Mars 2017, plus de 4.000.000Ä ont déjà été levés par LA COOP ASBL pour 70 projets de créations portés par ses membres.

Si le Tax Shelter belge soutient la création en Belgique, il est accessible aux co-productions internationales. Venez découvrir lors de cette présentation au Théâtre des Doms à Avignon ce mécanisme et cette nouvelle source de financement pour les arts de la scène.

 

 Intervenants 

¬ Nicolas Dubois (directeur administratif et financier du Théâtre National de la FWB,
président du CA de LA COOP ASBL)

¬ audrey Brooking
(productrice Das Fräulein / kompanie)

* Mais aussi, chez nos partenaires et voisins des Régions Grand Est et Hauts de France :

 

— Rencontre professionnelle proposée

par l’Agence culturelle Grand Est

 Mardi 10 - 07 de 15h à 17h 

à la Caserne des Pompiers

« Réseaux/filières : quelles concertations au service des projets artistiques transfrontaliers ? »

Les territoires connaissent de profonds changements et la redéfinition accélérée des frontières nous invite à repenser les modes d’accompagnement pour favoriser la production et la circulation des projets artistiques au-delà de leurs territoires d’origines. Si la filière structure le développement artistique, culturel et économique sur un territoire, les réseaux professionnels sont aujourd’hui, des outils incontournables de la coopération culturelle. 

 

— Les pour-parlers d’Actes-Pro # 2 et # 3

Actes-Pro est une association professionnelle regroupant des compagnies du spectacle vivant des Hauts-de-France. Elle œuvre à un dialogue constructif avec les partenaires publics, dans le cadre de l’élaboration des politiques culturelles en région.

Informations/réservation : 03 65 80 14 62

actespro@gmail.com/ www.actespro.com

www.culturegrandest.fr

 

 Lundi 16 - 07 de 10h à 13h 

Présence Pasteur 

La question de l’évaluation artistique

Comment peut-on évaluer le projet d’une compagnie de spectacle vivant, qu’il soit celui d’une création, d’une diffusion, ou de l’implantation sur un territoire ? Quels sont les outils, les indicateurs et les critères de cette évaluation ? Dans quel but et pourquoi sont-ils mis en œuvre ?

Entrée sur réservation

 

 Mardi 17 - 07 de 14h30 à 16h30 

Village du Off

Etat et territoires : un nouveau contrat ?

Après la réforme territoriale lancée en 2015, les orientations annoncées par le Ministère de la Culture, peut-on inventer un partenariat équilibré entre l’Etat, les collectivités territoriales, les professionnels du spectacle vivant débouchant sur une refondation de la politique culturelle ?
Débat public

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Pôle Sud de la création en Belgique Francophone — Avignon

Théâtre des Doms - 1bis rue des Escaliers Sainte-Anne F-84000 Avignon France / +33 (0)4 90 14 07 99 / info[at]lesdoms.eu :: Photos, illustrations, logos & textes © Tous droits réservés / Graphic web: Racasse-Studio