Poésie Musique
À partir de 12 ans

 

#performance #musicale #collective

 

En résidence

du 24 au 30 août

 

Pas de sortie de résidence

La vie en balançoire

Transquinquennal & Eugène Savitzkaya

Un voyage en montagnes russes dans l’œuvre d’Eugène Savitzkaya. Une visite en musique, créée pour la circonstance, en accord avec la matière textuelle.


Sur scène, Eugène Savitzkaya habite ses propres récits. Dans cet antre, avec lui, trois musiciens électriques ayant créé des chansons inédites improvisées à partir des textes de l’auteur. Véritable objet scénique hybride, La vie en balançoire, avec ses hauts et ses bas, ses pleins et ses déliés, ses ritournelles et ses coups de gueule, ses extases et ses dégoûts, nous porte là où le particulier devient universel, là où la poésie est au cœur même de la vie.

La résidence aux Doms?
Le spectacle a trouvé une forme scénique qui correspond provisoirement à son contenu. Cependant, des textes ont continué à être écrits et des idées musicales à surgir, la nécessité d’en tenir compte se fait sentir pour aller plus loin. Ainsi, des chansons partielles existent, elles s’expriment en une sorte de slam. Un travail est nécessaire pour leur donner un aboutissement. Cela passe par la ré-écriture et l’adaptation de certains textes et l’élaboration plus avancée de ces moments chantés. Dans une certaine mesure et toutes proportions gardées, il s’agit de penser la forme en termes de comédie musicale qui raconterait la balade du poète dans le monde particulier qui l’entoure, mettant en exergue le regard et la sensibilité qu’il porte à certains aspects de la vie. Aspects qui lui sont éminemment particuliers, et en même temps, terriblement universels.


Pour info
La vie en balançoire a été créé en septembre 2018, au Pavillon Mazar à Toulouse et a ensuite été présenté à Berchem-Sainte-Agathe, Liège et Bruxelles.

Origine du projet
«À l’origine de ce projet, il y a les chansons de rue qu’on a interprétées, Miguel Decleire et moi, pour le festival Kanal, il y a quatre ans. On était alors un groupe itinérant et on s’était dit que chanter du Savitzkaya chaussée de Mons, en face des abattoirs de Cureghem, cela avait du sens. C’était très agréable de jouer en rue, les gamins nous tournaient autour à vélo, il y avait des vibrations. Aujourd’hui, il y a bien sûr le slam et le rap, ce qui n’est pas rien, mais à côté il n’y a plus de musique de rue, c’est interdit à Bruxelles, il n’y a plus que quelques musiciens dans le métro. Des textes avaient alors été mis en musique comme des chansons, elles existent encore et ça donnera peut-être un jour quelque chose sur scène.»
Bernard Breuse

 

————

Textes & lecture: Eugène Savitzkaya
Sons, basse, clavier & guitare: Maxime Bodson
Percussions: Miguel Decleire
Guitare & basse: Bernard Breuse
Costumes: Marie Szersnovicz
Dramaturgie: Stéphane Olivier
Son: Boris Cekevda

Production: Transquinquennal
Coproduction: La Coop asbl, Archipel 19, Pavillon Mazar
Soutien: Shelterprod, Taxshelter.be, ING et Taxshelter du gouvernement fédéral belge

www.transquinquennal.be

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Pôle Sud de la création en Belgique Francophone — Avignon

Théâtre des Doms - 1bis rue des Escaliers Sainte-Anne F-84000 Avignon France / +33 (0)4 90 14 07 99 / info[at]lesdoms.eu :: Photos, illustrations, logos & textes © Tous droits réservés