Musique

ADAMA CISSOKO ET LES DJAKOROS

ADAMA CISSOKO ET LES DJAKOROS

Adama Cissoko est un griot Burkinabé garant des traditions musicales et orales d’Afrique de l’Ouest. Arrivé en France depuis plus de 25 ans, il a tout d’abord importé ses vibrations avec le groupe Dounia avec qui il a sorti un premier album. S’enchaînent des tournées internationales.

Passionné de Reggae, il fonde ensuite le groupe Adama Cissoko et Les Blakoros. Les Blakoros sont les musiciens malicieux apportant chacun une touche pour créer un style très personnel et les performances live sont remarquées. Le groupe arrive second au concours national des jeunes talents de Reggae à Paris.
Artiste insatiable, il monte également le groupe Djama aux couleurs d’Afro Jazz. Le groupe fait la première partie de Salif Keita.

De toutes ces expériences, naît Djakoros, fusion des deux derniers groupes pour de nouvelles compositions. C’est précisément ce métissage qui est la signature de l’artiste aux milles facettes qui se renouvelle sans cesse pour nous emmener dans son univers.

Sibongile Mbambo

Sibongile Mbambo

L’Afrique du Sud en un claquement de voix.

Artiste plurielle, native de Cape Town, Bongi livre avec émotion des compositions écrites dans sa langue natale, le xhosa.
Elle offre sa voix à des métissages raffinés, mêlant son timbre chaud aux guitares, percussions, flûtes et chants diphoniques pour un mariage subtil et enchanteur.
La sensualité du chant et l’éclat du tempo.

SilverRat Band

SilverRat Band

La musique parfaite pour une ouverture de saison : énergique et inventive.

SilverRat Band propose des créations atypiques par son orchestration : 3 souffleurs, voix, batterie… Le délicat portrait d’un jazz de qualité, de rap et de hip-hop.
Une rencontre qui donne naissance à une musique dynamique et inventive, un flow groovy et rafraîchissant. L’épaisseur humaine de ce groupe mixte, mélange de générations, nous transporte dans un univers plein de complicité, d’humour et de rigueur. Un travail d’équipe, une réelle présence sur scène et de l’énergie à revendre, un cocktail parfaitement maîtrisé par ces artistes. Des compositions aussi bien en anglais qu’en français, originales et percutantes.

Greg Houben  « Un belge à Rio »

Greg Houben « Un belge à Rio »

C’est en bourlinguant à travers le monde que Greg Houben puise son inspiration et décide de s’emparer de la langue française pour l’habiller de ses mélodies fortes et sans frontières. Il enregistre son premier album de chanson à Copacabana ! Un disque délicieux, rempli de joie de vivre. Si l’on décèle chez Greg des fragments de Mathieu Boogaerts, de Louis Chedid ou encore de Chet Baker, on lui remarquera une tendre singularité et une manière élégante et chaloupée de raconter sa propre histoire.

Chansons rebelles et d’amour

Du jazz psychédélique pour rêver éveillés toutes oreilles dehors.

Animus Anima est un groupe de jazz contemporain aux nuances rock et progressi(v)(st)es, dont le leader et compositeur, Nicolas Ankoudinoff, est aussi auteur de chansons folk en français, sous l’appellation ANKsolo, chansons rebelles et d’amour. Le but poursuivi lors de cette résidence est la fusion des deux mondes.

Animus Anima a toujours exploré univers lyriques et poétiques. En témoignent leurs collaborations avec Paul Camus, Vincent Matyn ou encore Anja Kowalski pour dire ou chanter les mots de Pablo Neruda ou Noam Chomski lors d’aventures précédentes. En témoignent l’oratorio Larmes pour New York d’après Adonis et la chanson The Road to Freedom qui ouvre leur premier album micro-édité à compte d’auteurs. Un retour aux sources ou une nouvelle métamorphose?…

Une résidence pour créer de nouveaux tissus instrumentaux, dénicher d’autres perles, fomenter quelques résistances.