the-doms-2021
et-vivre-etait-sublime-compagnie-la-vie-moderne

en résidence

Théâtre

Cie La Vie Moderne

En résidence du 14 au 21 décembre

invité avignonnais !

Présentation du spectacle

#amour #humanité #enfermement

 
WWW30.jpg

Trois femmes en prison (une gardienne, deux détenues) découvrent à la lecture de « Belle du Seigneur » qu’elles ont « une histoire avec l’amour » qui dépasse largement les limites de leur raison propre.

Ainée d’une fratrie de six enfants habitué·e·s aux grands espaces des belles demeures et aux béatitudes de la messe du dimanche, brillante étudiante en Hypokhâgne, Gentiane Aimery de Pâmefoudre va fêter ses 19 ans en prison.

 

Son groupe d’amis du parti révolutionnaire bolchevik a été dissout par la police antiterroriste.

 

Gentiane doit désormais survivre face à une détenue du surnom de Nono, diminutif de Nausicaa, son nom d’ancienne prostituée de luxe, qui entame sa cinquième année derrière les barreaux.

 

Au cours d'une échauffourée en cellule la gardienne Laura Deume laisse échapper dans la bataille son unique exemplaire de l’ouvrage d’Albert Cohen, « Belle du Seigneur ».

 

Nono restée seule dans sa cellule avec ce livre entame une lecture fondatrice d’une liberté nouvelle. Fascinée par ces héros qui « aiment pour rien », bouleversée par le vocabulaire multicolore et chatoyant des cocasses personnages du roman, dépassée par leur vaine soif de complétude et intriguée par cette curieuse quête d’absolu dans l’amour, Nono sent qu’elle vit à présent une histoire « avec l’amour » qui diffère et rejoue toutes celles qu’elle a vécu jusque-là. Au retour de Gentiane dans la cellule, elle craque et lui confie ses nouveaux tourments ; jusqu’à l’irruption de Laura, la gardienne, furieuse qu’on l’ait dépossédée de l’ouvrage qui donnait un sens à sa vie de mère célibataire. Les deux prisonnières vont devoir faire corps et constater, à la clandestine lecture de l’ouvrage, combien l’enfermement est d’abord une question de choix.

Distribution

Soutiens

the-doms-2021

Adaptation, musique & mise en scène : Seb Lanz

Jeu : Justine Boulard, Juliette Jouniaux, Héléna Vautrin

Régie : Marie Vuylsteker

Scénographie : Artefact

Cascades & combats : Virginie Arnaud

Regards extérieurs : Robin Peroni, Marion Bajot, Fred Guittet, Régis Rossotto

D’après « Belle du Seigneur » d’Albert Cohen, éditions Gallimard

Production : Cie DDCM - La Vie Moderne

Coproduction : Théâtre Louis Jouvet - scène conventionnées d’intérêt national de Rethel, Théâtre des Carmes André Benedetto, Le Théâtre - scène conventionnée d’intérêt national d’Auxerre, Centre culturel Jean Moulin de Mions

Soutien : DRAC Région Sud, Ville d’Avignon, Département du Vaucluse

En savoir plus