On est sauvage comme on peut

©Margot Briand.jpg

au festival 2019

Collectif Greta Koetz

19 h 40
5 > 27 juillet
relâches les 10, 16 et 23

Théâtre
Durée : 1h20

bulle.png

Présentation du spectacle

Lors d’un sympathique repas entre amis, la demande surréaliste d’un convive va faire basculer la banalité des rapports vers une sauvagerie jubilatoire. Dans ce drame un peu absurde tissé d'improvisations, de musique et d'humour noir, le collectif Greta Koetz fait l’éloge de la passion et rêve à nous donner le goût d’être en vie, de nous lier.

Léa organise un repas entre amis en espérant passer un moment convivial. C’est que Thomas, son compagnon, est en dépression. Voilà des mois qu’il ne fréquente plus le bureau. Alors l’idée d’accueillir son collègue Antoine, sa femme Marie et un troisième comparse, Sami, est plutôt réjouissante. Mais le souper prend des allures effrayantes quand épuisant les discussions de surface, Thomas fait une demande aussi terrible qu'incongrue, plongeant ces retrouvailles dans un abîme de folie. Alors le réel vacille.

instagram_2x.png
twitter_2x.png
 

Le Collectif Greta Koetz bénéficie de l’accompagnement de la Cie ARTARA dans le cadre de son activité d’aide à l’insertion et à la structuration professionnelle de jeunes artistes.

Distribution

Soutiens

Une création du Collectif Greta Koetz
De et avec Marie Bourin, Antoine Cogniaux, Sami Dubot, Thomas Dubot, Léa Romagny
Création lumières: Nicolas Marty
Régie générale: Nicolas Marty / Nathanaël Docquier (en alternance)
Répétiteur chant: Jean-Pierre Urbano
Son: Maxime Glaude
Construction décors et costumes: Ateliers du Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Production Collectif Greta Koetz.
Coproduction Théâtre National Wallonie-Bruxelles | MARS – Mons Arts de la Scène | Fondation Mons 2025 | Maison de la Culture de Tournai | Coop asbl et Shelter Prod.
Aide Fédération Wallonie-Bruxelles Service du Théâtre (CAPT).
Soutien taxshelter.be, ING et tax-shelter du gouvernement fédéral belge | ESACT - Conservatoire royal de Liège, «Tremplin Pépites & Co» | L’ANCRE/Charleroi | La Chaufferie-Acte 1 | Festival de Liège | Festival «Ecoles de passage» – Metz.

M2_.png

Revue de presse

Revue de presse

«"De l'homme à l'homme vrai, le chemin passe par l'homme fou", écrivait Michel Foucault. L'ensemble tient en effet ici d'une certaine idée de la folie qui n'est autre qu'une bête en sommeil. Son réveil est explosif. On est sauvage comme on peut ne manque pas de nous interpeller sur notre capacité à chavirer et à tout foutre en l'air. […] Nicolas Naizy – Focus Vif

En savoir plus

Contact