J’aime beaucoup ici

©Margot Briand.jpg

saison printemps 2021

In vivo 5.12

19 h I aux Doms
14 janvier

Théâtre, dérives urbaines et photographiques Pour tou·te·s

bulle.png

Présentation du spectacle

Munie d’un carnet de notes et d’un appareil photo, Isabelle Jonniaux explore les espaces urbains environnants, portant son attention sur tous les signes croisés dans la rue qui racontent une partie de nous-mêmes. Un tag, une poubelle, un regard, une publicité, une bouche d’égout ; nos villes sont le siège de mille récits et réflexions sur notre condition humaine.
Dans un dispositif scénique qui recompose ses explorations, elle invite le public à circuler au milieu des photos et des mots. Le spectacle prend la forme d’une déambulation physique et philosophique ; il interroge notre capacité à voir ce qui nous entoure. C’est une invitation à réfléchir le monde dans lequel on vit, une incitation à combattre l’indifférence qui guette nos modes de vie contemporains. C’est un peu tragique, à l’image d’une partie de notre civilisation, mais teinté d’humour, pour contrecarrer la désolation. C’est aussi rempli d’empathie et de célébrations.

#urbain #vivant #réel

instagram_2x.png
twitter_2x.png
 

Distribution

Soutiens

Conception, écriture, jeu : Isabelle Jonniaux
Collaboration à la mise en scène : Anne Thuot
Conseiller à la dramaturgie : Olivier Hespel
Création lumière, direction technique : Christophe Van Hove

Production : RUDA asbl
Coproduction : Charleroi danse
Accueil en résidence : Charleroi danse - La Raffinerie, Le Centquatre - Paris, Kanal-Centre Pompidou, Studio L’Envers, Théâtre des Doms
Soutien : Fédération Wallonie-Bruxelles, Centre Wallonie-Bruxelles
Ayelen Parolin est accueillie en compagnonnage au Théâtre de Liège (2018-2022).

M2_.png

En savoir plus

Contact