Home
Morceaux de nature en ruine

©Margot Briand.jpg

au festival 2021

Magrit Coulon

10 h
5 > 27 juillet
relâches les 8, 15 et 22

Théâtre documentaire Pour tou·te·s dès 10 ans
Durée : 1 h 20

bulle.png

Présentation du spectacle

Chorégraphie poétique dans un EHPAD* comme un autre. Dans un dispositif étonnant, de très jeunes comédien·ne·s incarnent nos aîné·e·s avec justesse et pertinence. Les corps se transforment dans un geste de pure théâtralité, sobre et respectueux de l’enquête qu’a menée la metteuse en scène dans ces lieux. Une première œuvre sans concession, qui fera rire et pleurer, tant, le réel dans ce cas, nous touche dans notre condition d’humain, inexorablement vieillissant.

*Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, appelé “home” en Belgique.

#vieillesse
#audace
#solitude
#tendresse
#humilité

instagram_2x.png
twitter_2x.png
 

Prix Maeterlinck de la Critique (Belgique) catégorie “meilleure découverte” en 2020.

Distribution

Soutiens

Avec les voix des résident·e·s du Home Malibran
Conception et mise en scène : Magrit Coulon
Avec : Carole Adolff, Anaïs Aouat, Tom Geels
Dramaturgie : Bogdan Kikena
Collaboration au travail physique : Natacha Nicora
Son : Olmo Missaglia en alternance avec Barbara Juniot
Lumière : Elsa Chêne
Scénographie : Irma Morin
Direction technique : Michel Delvigne
Production : Meryl Moens
Assistanat à la production et à la diffusion : Juliette Framorando

Projet issu d’un travail de fin d’étude de l’INSAS
Production : Festival de Liège, MoDul, Compagnie Wozu
Coproduction : Maison de la culture de Tournai - maison de création, Théâtre national Wallonie-Bruxelles
Soutien : INSAS, Fondation Marie-Paule Godenne, L’Escaut architecture, La Chaufferie - Acte1, L’Ancre - Théâtre royal, La FACT, Fédération Wallonie-Bruxelles, le Bocal
Remerciement : personnel du Home Malibran, Stéphane Olivier, Christine Grégoire, Michel Van Slijpe, Fernand Coulon
Images : Margot Briand et Dominique Houcmant - Goldo

M2_.png

Revue de presse

Revue de presse

" (...) . À l’écoute de l’ordinaire et de l’étrange, ils y plongent avec autant de respect que d’irrévérence fantasque, et sans l’ombre d’une moquerie. Un travail d’ombre et de lumière, d’humour et d’humilité, d’engagement et de nuance, qui fait entendre jusqu’aux disparités sociales de leurs interlocuteurs. Une vraie, une grande, une importante découverte.”
Marie Baudet - La Libre Belgique

En savoir plus

Contact