au festival 2022

Sanctuaire Sauvage

(c) Sebastien Pignol sonia.jpg

Collectif Rafale

13 h 15
10 > 20 juillet
relâche le 15
Aux Hivernales

Danse
Dès 14 ans
Durée : 55 minutes

Présentation du spectacle

Ici les corps de circassiens créent un univers acoustique, ils éveillent l’imaginaire des spectateurs à travers un parcours sensoriel. Des paysages sonores apparaissent et disparaissent, une clairière au crépuscule, une forêt au creux de la nuit, une lourde pluie d’été….

Le spectacle s’articule autour de l’état de cécité et s’inspire librement des vies et des récits de non-voyants, principalement de la découverte que la perte de la vue ouvre une nouvelle manière d’expérimenter le monde. Une proposition appréciable par tous les publics, voyants et non-voyants offrant une autre approche du spectacle vivant en se détachant de la vue et en développant d’autres manières de ressentir le cirque. Une expérience sensorielle qui amène ailleurs, dans une autre réalité.

#cécité
#sens
#vibration
#réalité

Distribution

Soutiens

Mise en scène : Collectif Rafale
Voltigeuse main-à-main : Sonia Massou
Porteur main-à-main : Julien Pierrot
Jongleur et acrobate : Thibaut Lezervant
Scènographie & Dramaturgie : Cécile Massou
Créateur et illustrateur sonore : Jérémy David
Dispositifs sonore : Victor Praud
Création Lumière : Anaïs Ruales
Regards Extérieurs : Jérémy David & Daniel Schmitz
Régie Lumières : Cécile Massou
Régie Son : Jérémy David /Théo Lanau
Régie Générale : Julien Pierrot
Production : Sarah Simili
Diffusion : Camille Granger

Production : Asbl Hirschkuh
Coproductions : Les Brigittines (Bruxelles), Le Gymnase - CDCN (Roubaix) dans le cadre du dispositif accueil studio
Soutiens : Fédération Wallonie-Bruxelles - service de la danse, SACD Beaumarchais, SACD Belgique, Théâtre La Balsamine (Bruxelles), Cosipie asbl, Charleroi-Danse, Centre culturel René Magritte (Lessines)

Add a Title
Add a Title

Describe your image

press to zoom
Add a Title
Add a Title

Describe your image

press to zoom
Add a Title
Add a Title

Describe your image

press to zoom
1/12

Revue de presse

« Chaque scène est adaptée pour les non-voyants, chaque action est commentée en temps réel et tout ce qui est exprimé est un dialogue interne, presque des mots faits pour être entendu seulement par soi-même : “ça bouge", "j’ai peur", "je tremble". On entend ces pensées en regardant des professionnels sûrs dans leurs mouvements mesurés et on reconnaît clairement
le décalage entre la façade de l’image et l’authenticité des ressentis intimes, qui normalement ne sont pas extériorisés.[...] On devient vraiment conscient de l’intervalle de temps entre la perception visuelle et la compréhension des mots qu’on écoute, et des imaginaires différents créés par un sens ou un autre. »

 

- Elisa De Angelis, Le Suricate Magazine

En savoir plus

Contact