au festival 2022

La bombe humaine 

┬® Andrea Messana 6.jpeg

Popi Jones

16 h 30
7 > 28 juillet
relâches les 12, 19 et 24
Aux doms en salle

Théâtre
Dès 13 ans
Durée : 1 h 25

Présentation du spectacle

Fonte des glaces, acidification des océans, disparition des espèces animales et végétales… Un mot résume à lui seul l’impact de l’homme sur l’écosystème terrestre : anthropocène. L’ère des activités humaines qui, sous le joug du capitalisme, met à sac la richesse de notre planète. Vincent Hennebicq met le dérèglement climatique au cœur de la réflexion. Il s’en empare avec toute la complexité du sujet, y compris les incohérences. Comment peut-on vivre la catastrophe écologique au quotidien ? Quel geste compte ? Et comment vivre nos histoires d’amour ou faire du théâtre dans ce contexte alarmant ? Car pour faire sens, la démarche de création ne devrait-elle pas avancer « proprement » dans ses recherches ? Exit les voyages comme sources d’informations, les commandes sur Amazon ? Pas si simple.

#écologie
#zombie
#gretathunberg

Distribution

Soutiens

Metteur en scène / auteur / comédien : Vincent Hennebicq
Autrice / comédienne : Eline Schumacher
Musicienne / création musicale : Olivia Carrère & Marine Horbaczewski
Régie générale / lumière / comédienne : Aurélie Perret
Régie son : Hubert Monroy
Scénographie et création lumière : Giacinto Caponio
Dramaturgie : Akiko Tagawashi
Costumes : Emilie Jonet
Assistanats : Aurélie Curti & Jenifer Rodriguez y Flores
Chargées de production, diffusion et administration : Catherine Hance, Aurélie Curti & Laetitia Noldé

Production : Popi Jones ASBL
Coproduction : Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Avec le soutien de : La Coop ASBL et de Delphine Houba, échevine de la culture de la ville de Bruxelles

Add a Title
Add a Title

Describe your image

press to zoom
Add a Title
Add a Title

Describe your image

press to zoom
Add a Title
Add a Title

Describe your image

press to zoom
1/12

Revue de presse

« Imaginez une bête de scène danser une samba envoûtante sur le pont du Titanic. C’est peu ou prou l’effet (salvateur) que nous fait Eline Schumacher dans « La bombe humaine » au Théâtre national, une pièce qui tend un miroir, cyniquement drôle, à nos incohérences face à la catastrophe annoncée. »

- Catherine Makereel, Le soir

En savoir plus

Contact