au festival 2022

Qui a peur

QAP-4-┬®Prunelle-Rulens.JPG

Solarium

19 h
7 > 28 juillet
relâches les 12, 19 et 24
Aux doms en salle

Théâtre contemporain
Dès 14 ans
Durée : 1 h 30

Présentation du spectacle

Comédie en vase-clos grandiose, cruelle et drôle de Tom Lanoye où le théâtre se fait la métaphore des dérives de notre civilisation contemporaine et le lieu de tous les massacres. Au cœur de cette bataille, s’affronteront le vieux monde et les nouveaux venus. Le choc sera intense, multiculturel, sans gagnant·e·s ni perdant·e·s. Claire et Koen forment un vieux couple à la scène comme à la ville, condamné à vie à jouer la même pièce ! Toutes leurs productions ont été un massacre sauf une qu’ils jouent et rejouent depuis des années dans des villes de province : Qui a peur de Virginia Woolf, ce standard du répertoire populaire qui met en scène un couple d’intellectuels alcooliques et obscènes.

#théâtre
#jouissif
#politique

Distribution

Soutiens

Texte : Tom Lanoye
Mise en scène : Aurore Fattier
Traduction française : Tom Lannoye et Aurore Fattier
Scénographie & costumes : Prunelle Rulens dit Rosier
Assistante costume : Odile Dubucq
Interprétation : Claire Bodson
Interprétation : Koen De Sutter
Interprétation : Leïla Chaarani
Interprétation : Khadim Fall
Image vidéo : Gwen Laroche
Création lumière : Frank Haesevoets
Assistant lumière : Tom Van Antro
Création son : Laurent Gueuning
Coach vocal : Saskia Brichart
Diffusion : Tristan Barani
Production : Solarium asbl

Coproductions : Dadanero, Théâtre Varia, La Coop asbl, Shelter Prod
Avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du Centre des arts scéniques, et du Théâtre des Doms
Avec le soutien de taxshelter.be, ING et du tax-shelter du Gouvernement fédéral belge

Add a Title
Add a Title

Describe your image

press to zoom
Add a Title
Add a Title

Describe your image

press to zoom
Add a Title
Add a Title

Describe your image

press to zoom
1/12

Revue de presse

« Donnant à voir l’arrière du plateau, face au gradin vide après la représentation, la scénographie de Prunelle Rulens déménage le quatrième mur pour placer le public en position de voyeur. Dispositif qu’accentuent les gros plans en vidéo des coulisses.
Entre naturalisme exacerbé et mensonge permanent, la tension imbibe d’acide cette comédie cruelle, corrosive, jouissive. »

- Marie Baudet, La Libre Belgique

En savoir plus

Contact