Le 2 avril

Tarag

Tarag

Que veut donc dire « Mongol ! », insulte jetée dans la cour de récréation ? Dans un désir impérieux de comprendre, Ludovic se jette à corps perdu dans tous les livres et dictionnaires qui peuvent lui apporter une réponse. Un horizon inattendu s’ouvre à lui : les grandes steppes, Gengis Khan, les chevaux sauvages !

Il va se glisser à la surprise générale de son entourage dans une nouvelle peau : celle d’un jeune garçon mongol.

Mais ce n’est pas si simple de transformer sa chambre en yourte et de ne manger que de la viande et des laitages. Et surtout, ça ne plaît pas à tout le monde ! Ses lectures vont lui donner la force de s’affirmer, et sortir du harcèlement dans lequel Fabrice et sa bande l’emprisonnent.

TOMBÉS DU MONDE

TOMBÉS DU MONDE

Voyage dans le parcours de vie de Fridtjof Nansen, aventurier nordique, scientifique et humanitaire norvégien.
L’histoire d’un homme qui a passé sa vie à outrepasser la notion de frontière et qui nous amène à une réflexion sensible sur les questions d’environnement, de migration, de géopolitique et d’exploration.

Quatre personnes issues de la diplomatie européenne sont invitées par une de leur consœur dans un no man’s land, un abri reculé probablement dans l’extrême nord de la Norvège pour expérimenter de nouvelles formes de communication et d’échanges d’idées.
Ils sont assistés de deux intendants pour le bon déroulé de ce conclave d’un genre nouveau. Il s’agit de proposer des ambiances, des mises en situation, des jeux de rôles pour accéder à une nouvelle forme de compréhension du monde et des autres.
Un des intendants, tel un régisseur plateau, s’occupe d’activer les diverses machines et rouages qui habitent l’espace. Le second se charge de l’ambiance sonore entre le bruiteur et le musicien de salon.
Tombés du monde est un huis-clos qui dérive subrepticement vers les confins de la connaissance, une partition hybride à la fois musicale, chorégraphique et technique sous l’égide de Fridtjof Nansen.